Périscope, le PSG, ses regrets… Serge Aurier se confie

Dans un long entretien accordé à France Football, Serge Aurier est revenu sur la fin de son aventure au PSG, une équipe qu’il estime prête pour la C1.

Originaire de Sevran, Serge Aurier est un pur produit du Bassin parisien. C’est donc tout naturellement qu’après avoir fait ses classes au RC Lens et au TFC, l’Ivoirien avait rejoint le Paris Saint-Germain en 2014. Devenu titulaire indiscutable dans la capitale, le latéral droit avait néanmoins tout gâché il y a presque quatre ans jour pour jour avec une vidéo publiée sur la plateforme Périscope, qui allait bien malgré lui faire le tour du monde… Et lui coûter sa place au sein du PSG.

Dans celle-ci, Serge Aurier critique ouvertement certains de ses partenaires, tels que Zlatan Ibrahimovic et Salvatore Sirigu, mais s’en prend aussi et surtout à son entraîneur de l’époque, qui n’était autre que Laurent Blanc. Aujourd’hui installé chez les Spurs de Tottenham, le joueur de 27 ans est revenu sur cet épisode qui a bouleversé sa carrière, dans les colonnes du média France Football, regrettant forcément la tournure prise par les évènements.

« Moi-même, je me dis que ça ne finira jamais »

« J’étais tout seul au milieu d’une foule qui me jetait des pierres. Il n’y avait personne pour me sauver. Il n’y avait que moi. Aujourd’hui, les gens en parlent encore. Moi-même, je me dis que ça ne finira jamais (…) Dans cette équipe, il n’y en avait pas beaucoup qui avaient l’amour du maillot comme moi. L’amour de Paris comme moi. J’étais fier de jouer dans ma ville, fier de l’importance que j’ai commencé à prendre. J’étais tellement content que rien ne pouvait m’arrêter. Le fait que tout ça m’en ait dégoûté, au point de partir, c’est dommage », a confié Serge Aurier, qui estime que le Paris Saint-Germain est depuis arrivé à maturité.

« Cette année, je pense que Paris a réglé certains problèmes. Franchement, ils ont de fortes chances d’aller loin parce qu’il y a moins de pression sur eux cette saison. Si Paris veut gagner la C1 demain, il ne faut pas se mettre la pression là-dessus. La saison dernière, qui aurait pu imaginer que Manchester United allait passer ? J’aurais pu parier ma maison que Paris allait gagner. C’était inimaginable. Là, il faut que ce soit l’inverse : que personne ne compte sur les Parisiens cette année pour qu’ils aillent au bout », a analysé l’ancien défenseur du Champion de France, finaliste malheureux de la compétition avec Tottenham la saison dernière.

Laisser un commentaire