Qatar, Blatter-Platini, Infantino: enquêtes sur le foot mondial

Outre le procès attendu lundi en Suisse dans une affaire de droits TV, la Fifa fait l'objet d'une multitude de procédures, de l'attribution du Mondial-2022 à la récente mise en cause de son patron Gianni Infantino. - Soupçons sur le Mondial qatari - L'enquête la plus embarrassante pour l'instance, par l'ombre qu'elle jette sur sa compétition reine, vise l'attribution au Qatar de l'organisation du Mondial-2022. Documentés par une enquête interne de la Fifa, les soupçons d'achats de voix lors du vote du 2 décembre 2010 ont justifié une plainte fin 2014 auprès de la justice suisse, qui enquête depuis mai 2015 pour "blanchiment d'argent et gestion déloyale". Parallèlement, la justice française enquête pour "corruption active et passive" sur un déjeuner tenu le 23 novembre 2010 entre Nicolas Sarkozy, alors chef de l'Etat, deux hauts dirigeants qataris et Michel Platini, à l'époque patron de l'UEFA. Si le Qatar focalise l'attention, le Mondial-2018 en Russie et celui de 2010 en Afrique du Sud sont aussi entachés par des soupçons de corruption. Enfin, la Suisse a dû clore en avril un procès sur l'attribution du Mondial-2006 à l'Allemagne, en raison de la prescription. Seul demeure un volet fiscal qui doit être jugé à Francfort. - Pots-de-vin et droits télés - Manne financière de la Fifa, les droits télévisés sont aussi sa principale source de contentieux: parallèlement aux sanctions de sa justice interne, les procédures judiciaires visent à la fois les droits des Coupes du monde et celles de tournois régionaux. Ainsi le "Fifagate", qui démarre avec l'arrestation spectaculaire le 27 mai 2015 de sept dirigeants du foot mondial à Zurich, concerne avant tout le "racket" mené par des responsables du foot sud-américain en échange des droits de compétitions continentales. Instruite aux Etats-Unis, l'affaire a déjà abouti à la condamnation à neuf ans de prison du Paraguayen Juan Manuel Napout et à quatre ans de prison du Brésilien José Maria Marin. Jeffrey Webb, autre dirigeant venu des Îles Caïmans, a plaidé coupable et accepté de régler 6,7 millions de dollars, mais il attend toujours sa peine pénale. Côté droits des Mondiaux, relevant directement de la Fifa, l'ex-secrétaire général Jérôme Valcke sera jugé lundi en Suisse aux côtés du patron de beIN Media et du PSG, le Qatari Nasser Al-Khelaïfi. Tous deux encourent cinq ans de prison. - Blatter-Platini - La chute des deux anciens dirigeants, mis au ban du foot mondial fin 2015, cache un double contentieux: d'abord l'affaire principale instruite pour "gestion déloyale", soit un paiement de 2 millions de francs suisses de la Fifa à Michel Platini en 2011, validé par le président de l'époque Sepp Blatter sans contrat écrit. Mais les deux hommes martèlent qu'il s'agit d'un reliquat de salaire pour un travail de conseiller remontant à 1999-2002, et Michel Platini voit dans cette affaire un "complot" destiné à l'évincer de la présidence de la Fifa qui semblait s'offrir à lui. Il a donc contre-attaqué fin 2018 par une plainte pour "dénonciation calomnieuse" et "association de malfaiteurs". - Et maintenant, Infantino - Elu en 2016 avec la promesse de "restaurer l'image de la Fifa", l'actuel patron Gianni Infantino est visé depuis le 30 juillet par une procédure pénale pour "incitation à l'abus d'autorité", à la "violation du secret de fonction" et à "l'entrave à l'action pénale". La justice suisse lui reproche trois rencontres secrètes en 2016 et 2017 avec Michael Lauber, alors chef du Ministère public de la confédération (MPC), nourrissant des soupçons de collusion entre le parquet et la Fifa, partie civile dans la plupart des procédures. L'affaire a contraint cet été M. Lauber à la démission, mais la justice interne de la Fifa a blanchi M. Infantino mi-août, n'y voyant aucune violation du code d'éthique. La défense de l'Italo-Suisse espère de son côté une convocation rapide et estime "qu'il n'y a rien de mal à rencontrer un procureur, même de façon informelle".

Outre le procès attendu lundi en Suisse dans une affaire de droits TV, la Fifa fait l'objet d'une multitude de procédures, de l'attribution du Mondial-2022 à la récente mise en cause de son patron Gianni Infantino. - Soupçons sur le Mondial qatari - L'enquête la plus embarrassante pour l'instance, par l'ombre qu'elle jette sur sa compétition reine, vise l'attribution au Qatar de l'organisation du Mondial-2022. Documentés par une enquête interne de la Fifa, les soupçons d'achats de voix lors du vote du 2 décembre 2010 ont justifié une plainte fin 2014 auprès de la justice suisse, qui enquête depuis mai 2015 pour "blanchiment d'argent et gestion déloyale". Parallèlement, la justice française enquête pour "corruption active et passive" sur un déjeuner tenu le 23 novembre 2010

La FIFA va se mêler de l’élection du président de la Fédération de la Côte d’Ivoire

La FIFA va se mêler de l'élection du président de la Fédération de la Côte d'Ivoire

La FIFA et la Confédération africaine (CAF) vont entendre ce jeudi les acteurs de l'élection à la présidence de la Fédération ivoirienne. La Fédération internationale (FIFA) et la Confédération africaine de football (CAF) ont créé une commission conjointe pour entendre ce jeudi les acteurs de l'élection à la présidence de la Fédération ivoirienne (FIF), à laquelle l'ancien joueur de Marseille (2003-2004), Didier Drogba, est candidat. « La FIFA et la CAF ont décidé d'instituer une commission FIFA-CAF chargée d'entendre [...], jeudi 3 septembre par visioconférence », les membres de la commission électorale et du comité d'urgence, ainsi que le président de la FIF, Sidy Diallo, et son secrétaire général, a écrit la Fédération internationale qui avait suspendu le 27 août le processus électoral après le rejet du dossier de Didier Drogba. L'élection, en forme

Le Racing Club Abidjan sacré champion

Racing Club Abidjan

Le Racing Club d'Abidjan (RCA) a été sacré champion de Côte d'Ivoire par la Fédération ivoirienne de football (FIF) qui a proclamé vendredi l'arrêt définitif du championnat 2019-2020, interrompu à la 20e journée sur 26 en raison de l'épidémie de coronavirus. Promu il y a trois ans à peine, le RCA, qui a un partenariat avec l'OGC Nice en France, succède à la Société omnisports de l'Armée (SOA) et représentera la Côte d'Ivoire en Ligue des Champions d'Afrique. Les frontières toujours fermées La Coupe nationale qui en était aux 8e de finale a été annulée et c'est le FC San Pedro (Sud-Ouest), deuxième du championnat avec 35 points, qui jouera la Coupe de la Confédération. La Côte d'Ivoire a enregistré 8 334 cas pour 60 décès

Togo : décès tragique de Kossi Koudagba, meilleur buteur du championnat

Koundjagba Kossi

Terrible jeudi pour le football togolais qui vient de perdre un de ses plus grands espoirs. Attaquant de l’ASC Kara, Kossi Koudagba est soudainement décédé à l’âge de 25 ans a annoncé sa famille, relayée par les médias locaux. Les circonstances de cette disparition sont encore floues, même si certaines sources évoquent une brusque maladie. Une chose est sûre : Koudagba semblait promis à un bel avenir, lui qui venait de terminer consécutivement meilleur buteur de D2 puis meilleur buteur des deux dernières saisons de D1. Ses performances avaient logiquement tapé dans l’œil du sélectionneur des Eperviers, Claude Le Roy, qui l’avait appelé en sélection. L’été dernier, le buteur avait failli s’expatrier et s’engager en faveur de l’US Tataouine en Tunisie, mais un

Drogba et Yaya ou l’art du contre-pied

Didier Drogba & Yaya Toure

Depuis la nuit des temps, le vestiaire de l’équipe nationale de Côte D'Ivoire a toujours été miné par des dissensions internes inhérentes d’ailleurs à toutes les équipes ou tous groupes sportifs.  Disons-le tout de suite, les Éléphants de Côte D'Ivoire ne sont pas une exception en la matière.  Entre les accrochages parmi les joueurs, les récriminations d' entraîneurs hyper autoritaires ou encore les égos surdimensionnés, le public sportif Ivoirien est passé par tous les états en ce qui concerne le vestiaire Ivoire.Bien entendu, le supporteur que nous sommes, s’en est donné à cœur joie de ces histoires croustillantes qui ressortaient à chaque regroupement des Eléphants de Côte D’Ivoire. L’histoire était dès lors sciemment et savamment biaisée par des esprits malins

FIF: L’union fait la force

Image Lsi Africa

C'est en s'alliant et en associant nos forces que l'on peut convaincre et vaincre. Cet adage s'emploie pour souligner la nécessité de rester uni pour lutter ou combattre. Pourquoi n’appliquerons-nous pas ce proverbe vieux comme le monde que certains pays tels que la Belgique ou même l’Angola proche de nous, ont érigé en devise nationale ? La fissure En effet, dans cette lutte fratricide que se livrent les trois ténors du football Ivoirien que sont Didier Drogba, Idriss Diallo et Sory Diabaté, beaucoup y voit une fissure profonde dans la gestion de notre football que si l’on n’y prend garde, viendra assombrir notre football plutôt que d’apporter des solutions idoines. Aujourd’hui sur les réseaux sociaux, nos trois candidats sont livrés à la vindicte populaire, sans

FIF: Zokora ne soutiendra pas Drogba

Election a la FIF

Dans sa course à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football, l'icone du football mondial, Didier Drogba, n'aura pas le soutien de son ex-coéquipier Didier Zokora.  En effet, ce dernier reproche à son ancien capitaine de ne l'avoir pas consulté au préalable lors de sa prise de décision.  Même si l'argument se vaut, il apparaît tout de même aux yeux de certains, comme une forme de jalousie qui nous rappelle les dissensions qui jalonnaient jadis le bateau Ivoire. Drogba de son coté, arrive avec un programme qui se veut alléchant et bénéficiaire pour le renouveau du football Ivoirien. Il a pour se faire les moyens économiques et financiers mais également le soutien d'anciens professionnels tels que Zoro Marc, Salomon

La CAN tous les quatre ans, la dernière idée d’Infantino

Gianni Infantino, lors d’un séminaire organisé au Maroc, a conseillé à la Confédération africaine de football (CAF) de réfléchir à organiser la Coupe d’Afrique des nations tous les quatre ans, en avançant arguments économiques (beaucoup) et sportifs (un peu), afin de rendre la compétition plus attractive. Déjà, les premières oppositions se font entendre. « On ne s’y attendait pas. Certes, ce séminaire devait être l’occasion d’aborder des thèmes comme les compétitions et les infrastructures en Afrique, mais quand on a entendu Infantino parler d’une CAN tous les quatre ans, ça a été une surprise. D’ailleurs, c’est tout ce qu’on a vraiment retenu, alors qu’il a évoqué d’autres dossiers. » Ce président d’une Fédération africaine, qui avait fait le déplacement le week-end dernier à

FIF: Sidy Diallo vers la sortie

Augustin Sidy Diallo, l'actuel président de la Fédération ivoirienne de football, ne briguera pas un troisième mandat. Une annonce qui ouvre la voie à Didier Drogba pour sa succession, même s'il devra se défaire d'autres postulants, notamment le vice-président actuel, Sory Diabaté. Didier Drogba va-t-il prendre en mains la destinée du football ivoirien ? Le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Augustin Sidy Diallo, a annoncé, mardi 4 février à Abidjan, qu'il ne briguerait pas un mandat supplémentaire, laissant la porte grandement ouverte à l'ancien attaquant international, qui, selon plusieurs sources, a fait acte de candidature pour le poste. "Je ne briguerai pas un troisième mandat comme m'y autorisent les textes", a affirmé à l'AFP Sidy Diallo, en poste depuis 2011. Le

CM 2022 – Tirage zone Afrique

Quarante pays ont été répartis en 10 groupes ce mardi au Caire. Le continent africain aura cinq représentants au Qatar pour la Coupe du Monde 2022. Les dix groupes de la première phase des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2022 dans la zone Afrique ont été tirés ce mardi au Caire, en Egypte. Les quarante sélections engagées connaissent désormais leurs adversaires sur la route vers le Qatar. Seuls les vainqueurs de chacun de ces groupes auront la chance de participer au tour suivant pour tenter de se qualifier pour le tournoi dans presque trois ans. Groupes Coupe du Monde 2022 Zone Afrique Parmi les principales nations, les champions d'Afrique en titre algériens ont été placés dans le groupe A, en compagnie de Djibouti,